DÉBUT | PROJET OULATA | MÓN-3 : ORIGINES ET TRAVAIL EN MAURITANIE | ANTÉCÉDENTS DU PROJET
DESCRIPTION DU PROJET
|   SITUATION ACTUELLE | TOURISME RESPONSABLE | LIENS D’INTÉRÊT
ORGANISMES COLLABORATEURS | CONTACTER MÓN-3  
 
ANTÉCÉDENTS DU PROJET


Afin de connaître comment a débuté le Projet de Développement que Mon 3 est entrain de mettre en place à Oualata, nous devons remonter aux années 80, lorsque la coopération espagnole prit en charge un programme de coopération intégrale permettant la récupération socio-économique et culturelle de la ville.

Dans ce but, en 1983, des activités se mirent en place, destinées d’une part à freiner la détérioration du patrimoine culturel de Oualata et d’autre part, d’atteindre un développement agraire effectif. Ce programme fut maintenu en vigueur jusqu’à ce qu’en 2001, l’Agence Espagnole de Coopération Internationale remit le projet sous la responsabilité de l’ONGD Mon 3 pour la réalisation du Projet de Développement de Oualata.

Les responsables de Món-3 avec l’assistance d’experts, se rendirent à Oualata et constatèrent que la commercialisation des cultures de la ville n’était pas viable du fait de l’éloignement de Oualata, le marché le plus proche étant effectivement situé à 116 km en empruntant des pistes. Mon 3 décida de réorienter une agriculture d’autosuffisance, de vente locale mais aussi de diversification des produits ayant comme double objectif d’améliorer l’alimentation locale et de donner une opportunité à l’auto-production. Qui plus est, à cette même période, la coopération détecta en ce qui concerne la préservation du patrimoine culturel, un laisser aller des tâches de maintenance et de reconstruction du patrimoine architectonique mais aussi un abandon du centre de documentation accompagné d’un risque important de détérioration des manuscrits ainsi que de la conservation des archives constituant le patrimoine culturel.

Pour remédier à cette situation et depuis que Mon 3 a pris en charge le projet de réhabilitation socio-économique de Oualata, les points suivants constituent les principaux objectifs de ce projet :

 
  • Instaurer une stratégie de transfert du projet directement destinée aux bénéficiaires, le but étant de récupérer un dialogue avec ces derniers de manière à ce qu’ils prennent conscience de leur propre capacité de gestion et de prises de décisions pour leur avenir, et plus concrètement en ce qui concerne leur propre stratégie de développement. Pour ce faire, Mon 3 a soutenu la création d’une coopérative agricole et l’impulsion d’un Comité citadin pour le Développement de Oualata et de garantir ainsi son futur fonctionnement
  • Réorienter les priorités pour les activités productives et organiser une nouvelle stratégie de promotion économique en commençant par: Réserver la production agricole pour l’autosuffisance (la propre consommation de la ville) mais aussi la vente locale, en améliorant les cultures, en promouvant sa diversité et en accentuant les aspects de gestion collective de la production ( l’ensemble de la gestion d’arrosage, de la production fruitière, de la gestion des entrepôts et d’approvisionnements en combustibles, etc.).
  • Accorder une priorité au développement du secteur touristique basé sur la valorisation des aspects culturels et environnementaux de Oualata, lié au développement des activités commerciales et artisanales locales permettant ainsi d’inclure la ville dans les circuits de tourisme écologique et culturel, étant des alternatives au modèle de développement directement relié à un tourisme de spéculation étrangère et basé sur un exotisme folklorique peu respectueux des valeurs culturelles autochtones.
  • Implanter une stratégie de travail basé sur la récupération culturelle, en substituant le concept de sauvegarde du patrimoine purement matériel par celui du culturel en analysant l’ensemble des aspects essentiels à la récupération de la culture locale.