DÉBUT | PROJET OULATA | MÓN-3 : ORIGINES ET TRAVAIL EN MAURITANIE | ANTÉCÉDENTS DU PROJET
DESCRIPTION DU PROJET
|   SITUATION ACTUELLE | TOURISME RESPONSABLE | LIENS D’INTÉRÊT
ORGANISMES COLLABORATEURS | CONTACTER MÓN-3  
   
DESCRIPTION DU PROJET


En 2001, lorsque Món-3 prit en charge la gestion du Projet de Développement de Oualata, l’ONGD mit en place des activités prévoyant l’amélioration de la ville et son prochain lancement comme lieu d’intérêt touristique.
 
Pour commencer, on établit comme priorité de rendre possible à long terme l’identification du projet avec le maximum d’acteurs et de bénéficiaires et plus spécifiquement avec les habitants de Oualata. Afin de mener à bien ce projet, la première priorité concerne la création d’une coopérative agricole et l’impulsion d’un Comité citadin pour le développement de sa ville en cherchant à revaloriser le patrimoine historique et culturel de Oualata et de favoriser ainsi l’unification entre les responsables du programme et les propres oualatis.

L’on considère également indispensable d’organiser une nouvelle stratégie de promotion économique incluant les actions suivantes :

  • Réorienter l’agriculture de Oualata en diversifiant ses cultures et de réserver la production obtenue pour la propre consommation de la ville ainsi que pour son marché local.
     
  • De donner la priorité au secteur touristique de la ville et d’attribuer une valeur spécifique à son patrimoine culturel et à son milieu naturel. Ceci permettrait alors d’inclure Oualata dans les circuits de tourisme d’intérêt social et culturel, toujours respectueux des valeurs locales.
     
  • Substituer l’idée de réhabilitation du patrimoine architectural de la ville par la récupération du patrimoine culturel de manière plus générale..

Fruit de sa stratégie innovatrice, Mon 3 propose et met alors en place deux projets : la récupération et la sauvegarde du patrimoine culturel de Oualata ainsi que son développement touristique. Des calculs ont été faits et il s’avère que 65 % de la population (en englobant celle du centre ville et semi-nomade), peut bénéficier des stratégies mises en place par l’ONGD dans cette ville mauritanienne : les artisans, les agriculteurs, les guides, les propriétaires des chameaux, entre autres