Español · Català · English · Français · Deutsch
>> PROJECT OUALATA 

Un riche patrimoine culturel
  Oualata vaut la peine d’être visiter non seulement pour la beauté de ses paysages et l’amabilité de ses habitants mais également pour sa gastronomie, sa musique, sa littérature, etc. Cette ville est effectivement dotée d’un riche patrimoine culturel. De plus, les vestiges archéologiques de la région, son héritage architectonique, oral, littéraire et même gastronomique permirent que l’UNESCO déclare cette ville Patrimoine de l’Humanité en 1996.

La Bibliothèque de Oualata est l’un des lieus où l’on peut consulter des documents manuscrits nous donnant de plus amples informations sur l’histoire de la ville ou de la société saharienne en général. Cette bibliothèque unique en son genre porte le nom de Talib Bu Bakar, un érudit de la tribu Al-Amhayib. Grâce au minutieux travail de cet intellectuel mort en 1917, les traditions écrites de Oualata ont pu être conservées.

Autre visite indispensable est le Musée Ethnographique de Oualata, dont la collection d’une grande richesse et très intéressante et nous fait découvrir différents aspects de la vie ainsi que de la culture oualatie. Dans ses salles d’exposition, nous nous informons en détail des habitudes et de la vie quotidienne de la ville et pouvons également apprécier des objets très singuliers. Une salle est dédiée exclusivement aux coutumes et à la culture nomade, cette dernière étant l’une des cultures les plus significatives de Mauritanie. Même si le pourcentage de la population nomade a diminué depuis ces dernières années, il est indispensable de s’intéresser à cette société dont la richesse culturelle est encore présente de nos jours en Mauritanie.

En se promenant dans les rues de Oualata, on peut admirer sa belle architecture d’argile rouge mais aussi s’étonner devant sa structure urbaine si particulière. Les rues sont étroites, un peu labyrinthiques, et de temps en temps nous pouvons nous retrouver sous de petits passages couverts nous permettant de faire une petite pause à l’ombre. Il y a également de grandes places comme la charismatique Place Godnou où se trouve l’école coranique.

Dans cette école, de grand renom à l’époque de l’apogée de Oualata, de nombreux étudiants des régions voisines ou encore venus de l’étranger venaient y étudier. Quant aux maisons traditionnelles de Oualata, ces dernières ont une architecture surprenante et nous pouvons d’ailleurs les visiter tout en buvant un thé généreusement offert par ses habitants.


À L’extérieur de la ville, des vestiges archéologiques sont la représentation même de ce que fut la vie dans la région de Oualata depuis de nombreux siècles. Dans le Dhar, à seulement quelques kilomètres de la ville, nous pouvons visiter les vestiges d’un site néolithique de la célèbre “culture du Dhar Tichitt- Oualata”. Cette civilisation qui occupa le Dhar entre le IV et Ier Siècle av.J.C, nous a laissé plus de 400 vestiges de pierre qui sont véritablement la preuve qu’à cette époque, les conditions climatiques étaient plus favorables qu’à l’heure actuelle, permettant ainsi à la population de vivre en grande partie de la pêche. Sur la piste pour arriver à Oualatie, à trois kilomètres à peine, nous découvrons les ruines couvertes de sable de l’historique Tizeght et son immense cimetière dans lequel se mélangent les tombes païennes et musulmanes. Notre route s’achève au Fort Français situé dans le Dhar à l’est de Oualata, ancienne construction coloniale qui nous rappelle cette période de l’histoire de Mauritanie.

   

 

Si vous voulez plus d’information pour voyager à OUALATA, écrivez-nous.
Projet réalisé par : Avec la collaboration de :
  FNSAV Fundació Solidaritat UB              
Avec le soutien de :
Agencia Española de Cooperación Internacional
Generalitat de Catalunya                                  Ajuntament de Sant Feliu de Llobregat
Creative Commons License
Esta obra está bajo una licencia de Creative Commons.