Español · Català · English · Français · Deutsch
>> PROJECT OUALATA 
© Alfons Rodríguez  
 
Société traditionnelle pour une ville dynamique
 
  Sans oublier son important patrimoine culturel, en arrivant à Oualata, nous découvrons une ville pleine de vie et surprenante. Les habitants tout en respectant leur histoire, ne vivent absolument pas à travers le passé et s’efforcent chaque jour d’améliorer leur situation économique, l’état de leur maison et des rues de la ville. Pour un voyageur qui est réellement passionné par la culture des peuplements, ce dernier ne doit pas manquer de visiter cette ville qui, tout en restant fidèle à son héritage et passé commerçant ainsi qu’à sa traditionnelle structure sociale, cherche à travers le tourisme, une nouvelle source de revenus afin
d’ améliorer leur niveau de vie.


Si nous voulons vraiment connaître Oualata, il nous faut accepter sa structure sociale. Tous les villes ou villages de l’Hawd mauritanien sont extrêmement hiérarchisés et cette dernière n’est pas une exception. Toutes les familles se regroupent par lien de parenté en différentes tribus ou gaba’il et il s’établit à la fois une pyramide hiérarchique dans laquelle les hommes et les femmes ont chacun leur place selon sa position sociale et économique : commerçants, éleveurs, érudits, chasseurs etc. ..

Historiquement parlant, la société traditionnelle de Oualata se divisent en plusieurs catégories : les hommes libres (ahrar) commerçants, les éleveurs et les intellectuels et les anciens esclaves, dont les descendants, les Haratins représentent approximativement les deux tiers de la population actuelle de Oualata.

Quelques qaba’il ou tribus les plus importantes de la ville sont les Surafa, considérés les héritiers directs du prophète Mahomet et par conséquent ceux qui possèdent le plus grand titre de noblesse, ainsi que les Al-Amhayib qui se proclament fondateurs de la ville. Dans la société de Oualata, se trouvent également les Awlad Dawud, Awlad Nasir, Nemadi et Kunta, l’une des confédérations les plus imposantes du Sahara occidentale.


 

Si vous voulez plus d’information pour voyager à OUALATA, écrivez-nous.
Projet réalisé par : Avec la collaboration de :
  FNSAV Fundació Solidaritat UB              
Avec le soutien de :
Agencia Española de Cooperación Internacional
Generalitat de Catalunya                                  Ajuntament de Sant Feliu de Llobregat
Creative Commons License
Esta obra está bajo una licencia de Creative Commons.